Usine de Valenciennes : comment se fabrique la nouvelle Yaris ?

C'est désormais le lieu de naissance de la nouvelle Yaris Hybride que Marine, Thomas et Nicook vont désormais découvrir. Une aventure intérieure, à l’usine de Valenciennes, qui va leur apprendre les secrets de fabrication mais aussi l’impact social et humain, que peut avoir un constructeur automobile dans une région.

J’aime beaucoup découvrir toutes les étapes de fabrication d’un projet” nous dit d’emblée Nicook manifestement impatient de la suite des événements. Et notre team d’influenceurs va être servie, puisqu’après avoir enfilé les équipements de protection réglementaires, ils vont pouvoir assister à tout le process de fabrication de la Nouvelle Toyota Yaris : de la découpe des premières feuilles d’acier, aux tests finaux, en passant par les centaines de points de soudure robotisée, ou le thermoformage des plastiques. “J’ai été bluffé par le cahier des charges que nécessite la fabrication de cette auto. Le savoir-faire aussi , et la méthodologie, omniprésente au sein de l’usine” s'étonne Thomas : “On dirait un grand jeu de Tetris, avec toutes ces phases d’assemblage orchestrées par une équipe où chacun est à sa place et sait ce qu’il doit faire” ajoute Marine, bientôt rejointe par Nicook :  “il y a beaucoup de tâches que je pensais automatisées et qui ne le sont pas. L’humain demeure une pièce centrale de la production”.

A LA DÉCOUVERTE DE LA CHAÎNE DE PRODUCTION

A LA DÉCOUVERTE DE LA CHAÎNE DE PRODUCTION

Nos 3 techniciens d’un jour ne se sont pas contentés d’observer. Eux aussi ont pu participer, non pas directement sur la chaîne de production, hors de question de prendre le risque qu’elle soit interrompue ne serait-ce qu’un instant. Il n'empêche, le staff leur avait préparé des “dojos”, ces petits ateliers de formation du personnel qui concrétisent, par la pratique, toute la théorie assimilée en amont. Ainsi Marine, Thomas et Nicook ont pu par exemple apprendre à déceler un défaut de fabrication sur un faisceau, un relais ou la reconnaissance de toute pièce électronique qui équipe la nouvelle Yaris Hybride. Mais pas seulement : “J’ai pu contrôler le gap, autrement dit le jeu qui existe entre les différentes pièces de carrosserie” se souvient Thomas. Le genre de détail en effet à ne surtout pas négliger, tant il en dit beaucoup sur la qualité de fabrication globale et le souci du travail bien fait qu’un constructeur consacre à la production de ses automobiles : “Ces étapes nécessitent une sensibilité humaine, par le toucher, l’observation… Bref tout ce qu’une machine ne peut pas faire” constate Nicook avec justesse.

A LA RENCONTRE DU DIRECTEUR DE L'USINE

A LA RENCONTRE DU DIRECTEUR DE L'USINE

Un peu plus tard, c’est le directeur du site de production de Valenciennes en personne qui attend nos trois visiteurs, pour une discussion à bâtons rompus qui s’est logiquement orientée vers le “Made in France”. Luciano Biondo précise ainsi, non sans fierté, que le premier véhicule commercialisé à avoir obtenu le label “Origine France Garantie”, n’est pas une Peugeot ou une Renault, mais bien une Toyota ! C’était déjà la Yaris, celle de 3ème génération, en 2012. Une valeur ajoutée qui implique tout particulièrement le pays mais ici aussi tout une région et le département du Nord : “Toyota a énormément investi à Valenciennes dans la fabrication de cette Yaris et c’est aussi un fort vivier d’embauches” nous rappelle Marine. Nicook y va lui aussi de sa confidence : “Ca me touche particulièrement car je suis originaire d’une région fortement touchée par le chômage et nous manquons cruellement d'entreprises de ce calibre, capables de faire vivre des familles et de dynamiser toute une région” 

PREMIÈRES SENSATIONS SUR CIRCUIT

PREMIÈRES SENSATIONS SUR CIRCUIT

Dernière étape de cette visite à l’usine Toyota de Valenciennes, une rapide prise en main de la Yaris, enfin presque car à ce stade la citadine n’était pas encore commercialisée et homologuée pour la route. C’est donc en tant que passagers que Marine, Thomas et Nicook ont pu ressentir les premières sensations offertes par cette 4ème génération de Toyota Yaris et de tous les bienfaits de l’hybridation : “J'ai été impressionné par l'accélération ! Cette voiture est vraiment dynamique, elle tient aussi super bien la route, y compris en en virage” s'enthousiasme Thomas.

Un sentiment partagé par tous, au terme de cette journée grâce à laquelle la Yaris Hybride n’a désormais plus aucun secret pour eux. Prochaine étape très attendue par nos 3 influenceurs : prendre le volant de la nouvelle Toyota Yaris Hybride pour un essai en bonne et due forme. Un test grandeur nature qui se déroulera du côté d’Annecy, entre lac et montagnes et... sous le soleil. A très vite !